OFFRE : Bon d'achat de 10€ dans votre colis par tranche de 80€ d'achat

Têt 2022 : ce que le tigre vous réserve.

Le Têt, qu’est-ce que c’est ? Des plats traditionnels aux coutumes spirituelles, nous allons répondre à cette question avant de voir ce que ce nouveau cycle lunaire nous réserve.

Le “Banh chung”, plat traditionnel Vietnamien. Photo de Phạm Trần Hoàn Thịnh sur Unsplash.

Les origines du Têt

 

La fête du Têt (Tết Nguyên Đán) est le nouvel an lunaire. Considérée comme la fête du printemps et du renouvellement depuis plus de quatre millénaires, cette année, les festivités commencent le premier février et durent environ quinze jours.

 

Basée sur le calendrier lunaire (calendrier officiel du Vietnam), la date du Têt change chaque année. Toutefois, elle sera toujours entre les mois de janvier et février. Ainsi, le nouvel an lunaire de 2023 aura lieu le 22 janvier. Le premier février sonnait la fin de l’année du buffle de métal, et le début de l’année du tigre d’eau.

 

Le Vietnam est un pays multiculturel avec une cinquantaine de groupes ethniques différents, chacun avec ses propres fêtes et célébrations. Le Têt est une fête qui rassemble tout le pays. Ce moment est propice pour commencer la nouvelle année l’esprit neuf. L’objectif est de recommencer sur de nouvelles bases. Ainsi, la maison est nettoyée voire repeinte et les dettes sont payées.

Les traditions du Têt

 

En termes de traditions, cette fête est comparable à notre fête de Noël. Les Vietnamiens se retrouvent en famille pour manger des plats traditionnels et s’échanger des étrennes porte bonheur. C’est l’occasion de retrouver ses proches après une année de dur labeur. Nous décorons nos maisons d’un sapin, les maisons vietnamiennes sont également décorées d’arbres pour repousser les mauvais esprits. Le plat typique du Têt est le gâteau de riz gluant traditionnel vietnamien “Banh chung”.

Des arbres décorent les maisons durant le Têt. Photo de Chinh Le Duc sur Unsplash.

Cette fête a aussi sa part de spiritualité, en effet, au cours de la semaine précédant le Têt, les vietnamiens se rendent au cimetière pour inviter les esprits de leurs défunts à participer aux célébrations. Cette fête se prépare plusieurs jours à l’avance. Quand ? Lorsque les trois divinités du foyer de chaque maison (les Tao Quan) montent au ciel pour conter à l’Empereur de Jade l’année écoulée.

 

Ensuite, la veille des festivités, les trois divinités reviennent parmi les vivants. Dès la première seconde de la nouvelle année, les problèmes du passé s’envolent pour laisser place à la joie. Les Vietnamiens ont coutume de penser que leurs premières actions du nouveau cycle lunaire vont influer sur le déroulement de celui-ci. Dès lors, il est primordial de bien commencer l’année ! 

 

Rien n’est laissé au hasard ; le premier visiteur de la journée a été choisi comme étant quelqu’un de convenable. Cette personne sera de préférence un homme, riche, marié et père de plusieurs enfants. On évitera donc d’inviter en premier une vieille fille célibataire. De même une personne au chômage, ou qui aurait eu un accident dans l’année précédente ne sera pas invitée. L’objectif de cette tradition est d’éviter de commencer le nouveau cycle sous le signe de la malchance.

 

Les croyances populaires interprètent également les premiers bruits du nouveau jour de l’année. Ainsi, les beuglements d’un buffle annoncent une bonne récolte et un travail fructueux alors que le chant du coq sera plutôt mauvais signe tout comme l’aboiement du chien est menace d’insécurité. Les moineaux quant à eux amènent la joie aux familles.

 

Fondamentalement, le Têt est une fête familiale et paisible. Les jours suivant la fête sont très calmes, les vietnamiens sont généralement en congé pendant une semaine. Les festivités se préparent plusieurs jours à l’avance. Nettoyage et décoration de la maison, les couleurs à l’honneur sont le rouge et le jaune. Elles ont pour but d’attirer la chance sur les foyers. Des vœux traditionnels sont exprimés ; appelés les « trois innombrables » : Bonheur (Phuc), Prospérité (Loc), Longévité (Tho).

Têt 2022, ce que le tigre vous réserve

 

Chaque année, un signe du zodiaque chinois et un élément naturel deviennent les garants du nouveau cycle lunaire. Cette année, il s’agit du tigre. Les animaux, signes du zodiaque Chinois, sont déterminés par le positionnement de la lune et sont au nombre de 12. Chaque nouvelle année a également son élément ; l’eau, la terre, le bois, le feu ou le métal. Cette année, il s’agit de l’eau.

Le tigre, calme et tempéré sous son élément “eau”. Photo de Frida Lanenrström sur Unsplash

Le tigre a une signification bien précise. Le tigre symbolise l’indépendance et le courage. Sous son élément “eau”, il est calme et tempéré. Nous pourrons donc voir en lui une source de sagesse et de force tranquille. Tourné vers la famille et intuitif, le tigre agit avec prudence et créativité.

 

Le tigre d’eau reste fort et ne plie pas, même dans les difficultés. D’après certains maîtres de Feng Shui, cette année devrait apporter harmonie et résoudre les conflits. Dès lors, gardons l’esprit positif et faisons preuve d’ingéniosité pour relever les défis. 

L’année prochaine l’animal sera le lapin et son élément : l’eau.